Valmondois - La gare et le chemin de fer économique

Notre histoire

En 1976, quelques passionnés achètent chez un ferrailleur deux épaves de locomotives à vapeur des anciens tramways de la Sarthe et créent à cette occasion l’association du Musée des Transports de la Vallée du Sausseron, actuel Musée des Tramways à Vapeur et de chemins de fer Secondaires français. Celle-ci s’installe à Butry-sur-Oise dans le Val d’Oise (95), dans l’ancien dépôt du Chemin de fer départemental Valmondois-Marines.

Cette ligne à voie métrique avait été ouverte en 1886, de la gare de Valmondois (du chemin de fer du Nord) jusqu’à Epiais-Rhus, et prolongée à Marines en 1891. Exploitée par la Sté Général des Chemins de fer Economiques (S.E.), la ligne connaîtra comme bien d’autres la concurrence du transport automobile et verra circuler son dernier train le 30 juin 1949. L’ensemble du matériel roulant sera ferraillé et toutes les voies déposées durant l’hiver 1952-1953.

Après avoir abrité des autocars, l’ancien dépôt de Valmondois retrouve à partir d’août 1976 une nouvelle activité. Le travail est immense et plutôt ingrat: l’endroit est vide, plus de rails, un important travail de nettoyage et de terrassement doit être réalisé par les quelques bénévoles. Des véhicules arrivent: la locomotive n°60 de la Sarthe, deux caisses de voitures d’Ille-et-Vilaine, une voiture de Seine-et-Marne, des wagons en provenance de la Somme …

En 1977, le dépôt ouvre chaque fin de semaine. Pour l’animer, une ligne à voie étroite de 60 cm est construite jusqu’à l’église de Butry et permet aux visiteurs de circuler avec une loco 020 T ou une 030 T Decauville. Cette activité sera cependant abandonnée une dizaine d’années plus tard.

voie de 60

La collection à voie métrique s’étoffe, en 1983, à l’initiative du MTVS et, pour la première fois en France, est classé Monument Historique du matériel roulant ferroviaire: la locomotive Sarthe 60 et deux voitures d’Ille-et-Vilaine.

Après l’autorisation accordée par la commune de Butry-sur-Oise, une première section de voie est inaugurée en 1986. La voie ferrée métrique est prolongée l’année suivante jusqu’au Bois Thibault. Malheureusement, ce terminus sera définitif en raison du refus de la commune de Valmondois d’accepter le passage des trains touristiques.

L’activité muséographique de l’association se développe à la fin des années « 80 », avec la construction d’un grand bâtiment. Il servira de musée avec l’exposition des matériels restaurés par l’association. (en savoir plus sur le musée)

construction batiement + voies

Translate »