Il aura fallu 5 journées de travail pour poser 800 mètres de voie supplémentaires en direction de la limite de commune de Rontangy, qui est également la limite du territoire de l’agglomération du Beauvaisis. Il manque encore 800 tonnes de ballast pour caler la voie et la dresser définitivement. Une première séance de travail a eu lieu les 6 et 7 juillet, ou plus de 250 mètres ont été posés.

Tirefonnage de la voie

Dresser une belle courbe au cric à voie.

Une seconde séance de travail a eu lieu les 6 7 et 8 octobre. Symboliquement le pont de Rotangy a été dépassé, aucun train n’était passé dessus depuis les années 1990 date des derniers trains de marchandise sur la ligne.

Le premier train de travaux qui passe sur le pont de Rotangy avec le plateau Decauville « Caroline ».

La limite des communes et des communautés de communes ou d’agglo. Au premier plan la voie normale encore en place.

Plus que 8 kilomètres à reposer.

Depuis divers véhicules dont les deux locomotives à vapeur ont été immortalisées sur le pont de Rotangy.

Le CFD 103 dit le « Corse » son dernier réseau en service actif.

Notre petite Sarthe de 1898

la TIV 75 de 1909.

Une partie de l’équipe heureuse du travail réalisé.

Du coup les vaches vient à nouveau passer les trains.

Une épopée répartie sur 5 années avec pour financement essentiel les dons du public pour l’achat des traverses (6 camions sur les 8), mais également du Crédit agricole de Crèvecoeur et de l’agglo du Beauvaisis.

L’Europe, le département de l’Oise et le SE 60, pour les barrières automatiques du passage à niveau. Un grand merci à tous.